Crise sanitaire – message aux parents d’élèves


Madame, Monsieur, chers parents d’élèves,
Lors de son allocution du 13 avril dernier, le Président de la République a envisagé la mise en place d’un déconfinement progressif pour les élèves des écoles maternelles et élémentaires à compter du 11 mai, avec un retour partiel, progressif et sur la base du volontariat, dans les écoles si les conditions sanitaires le permettent.

Le 3 mai dernier, le Ministère de l’Education Nationale nous a transmis le Protocole Sanitaire relatif à la réouverture des écoles maternelles et élémentaires.
Ce document, construit sur la base des recommandations du Conseil Scientifique, liste un certain nombre de mesures à mettre en œuvre pour permettre la réouverture des établissements scolaires dans des conditions sanitaires garantissant la sécurité des enfants, des personnels enseignants, des personnels communaux et de leurs familles.

Le 30 avril dernier, avec l’appui des directions des groupes scolaires mondelangeois, nous vous avons consultés pour connaitre vos attentes, vos besoins, vos craintes au sujet de cette réouverture annoncée.

Vous avez été très nombreux à vous exprimer et nous tenons à vous remercier pour votre mobilisation. Ainsi, le nombre de réponses apportées représente 90% des élèves scolarisés à Mondelange. A une très large majorité, 81,1%, vous avez exprimé vos craintes et appréhensions sur les conditions sanitaires de cette reprise, manifesté votre désaccord quant à une réouverture des écoles au 11 mai et à un retour de vos enfants en classe à compter de cette date.

Considérant ces éléments, que vous avez pu exprimer directement et librement, et considérant l’ensemble des questions soulevées par le Protocole Sanitaire, notamment en termes de faisabilité et de mobilisation de moyens humains et matériels, il ne me paraît pas raisonnable d’ouvrir les écoles mondelangeoises aux élèves le 11 mai prochain.

Cette décision doit être prise en âme et conscience et au regard du principe constitutionnel de précaution qui prévoit que « les autorités publiques veillent, par application du principe de précaution et dans leurs domaines d’attributions, à la mise en œuvre de procédures d’évaluation des risques et à l’adoption de mesures provisoires et proportionnées afin de parer à la réalisation du dommage. »

En lien permanent avec les équipes pédagogiques et les représentants de l’Education Nationale, nous avons pu travailler à un état des lieux qui nous semble très clair : la situation sanitaire actuelle, dans un département classé rouge par les autorités, ne nous permet pas de rouvrir les écoles en toute sécurité. Ce constat est partagé par de nombreuses communes du secteur, notamment au sein de notre Communauté de Communes Rives de Moselle.

Cette décision de ne pas rouvrir les écoles prend donc effet à compter du 11 mai et s’appliquera au moins jusqu’au 2 juin, date qui marquera une nouvelle étape dans le processus de déconfinement. A cette date, de nouvelles données seront connues sur le virus, sur sa circulation au sein de la population et sur les capacités de nos hôpitaux. A cette date, une autre décision pourra peut-être être prise.

Rémy Sadocco
Maire de Mondelange